Les Tables du Château

900 ans d'Histoire

1 - Image Statue

1098

Aux sources du vin de Bourgogne

En ce temps-là, les moines de Cîteaux cultivent avec une grande intuition des terroirs complexes, identifiant les Climats de Bourgogne, 9 siècles avant leur reconnaissance officielle et universelle. Ces vignerons aguerris, défricheurs autant que bâtisseurs, décident de construire à Vougeot des bâtiments d'exploitation capables de répondre aux besoins de leur vaste domaine. La Cuverie, où l'on peut admirer aujourd'hui encore 4 immenses pressoirs, puis le Cellier, habilement inséré entre ciel et terre, sont aux origines de celui qu'on appellera « le château ». Bienvenue aux sources spirituelles du vin de Bourgogne.

1551

Renaissance châtelaine

La spiritualité du terroir cède le pas aux désirs de plaisance... C'est en 1551 que le 48ème abbé de Cîteaux, Dom Loisier, fait pousser, au milieu de ces vignes prestigieuses, un manoir Renaissance dont l'élégance fait écho à la sévérité des bâtiments d'origine. En un seul lieu, la profondeur et la rigueur de l'esprit monacal cohabitent ainsi avec l'art de vivre. Le Château du Clos de Vougeot est véritablement né dans sa forme actuelle.

1789

Ouvrard, Bocquet, les sauveurs

Il s'en faudra de peu, pourtant, pour qu'il ne disparaisse du paysage des grands crus. Plus de trois siècles plus tard, Révolution aidant, la richesse et l'engagement du banquier Gabriel-Julien Ouvrard, puis du négociant Léonce Bocquet, sauveront ce joyau de l'abandon total. Un sauvetage qui vaut à la générosité de ce même Léonce Bocquet de donner son nom à l'allée principale du château. Sans grands hommes, il n'y a pas de grand destin pour un site.

2 - Image Chateau

1920

Monument historique !

Le député-maire de Vosne-Romanée, Etienne Camuzet, propriétaire viticole, devient propriétaire du château jusqu'à sa transmission, en 1994, à la Société civile des amis du château. Entre temps, sur fond de crise économique, un groupe de vignerons inspirés va poser les bases de ce qui sera la Confrérie des Chevaliers du Tastevin. Progressivement, l'esprit de fête vient au secours du patrimoine bourguignon, qu'il soit de pierre ou de vin. En 1949, le château est officiellement classé Monument historique, et est donc ouvert toute l'année au public.

1948

Un rayonnement mondial

Le ban bourguignon devient un hymne mondial ! Sous l'impulsion de la jeune Confrérie des Chevaliers du Tastevin, le Château du Clos de Vougeot accueille, en ce 16 novembre, le Chapitre de la Résurrection !

Des centaines de chapitres suivront, avec des convives prestigieux, qui feront le déplacement pour la table et prêter serment de défendre les vins de Bourgogne en toute circonstance. La Gastronomie, les grands vins et l'esprit rabelaisien ont élu domicile ici, drainant dans leur sillage des gourmets du monde entier, consacrant, au nom de Bacchus, des chevaliers porteurs de la bonne parole.

4 - Image Statue 2

2015

Le siège des Climats

Le 4 juillet de cette année 2015, à l'approche d'un joli millésime, la Bourgogne récolte la consécration de ses Climats par l'Unesco. Inscrits au patrimoine mondial, à l'issue d'une bataille âprement menée durant une dizaine d'années, ces Climats ont un siège, le Clos de Vougeot. Le choix du château s'est fait naturellement. Dans l'esprit de tous les Bourguignons, il est au-dessus des institutions, porté par l'esprit chevaleresque des 12 000 membres actifs que la Confrérie a intronisé au fil des ans pour défendre l'image des vins de Bourgogne à l'échelle de la planète.

3 - logo climats

2019

Temple mondial des œufs en meurettes

Célèbre aussi pour ses œufs en meurette (un symbole parmi tous de la cuisine bourguignonne !) qu'il sert par milliers les soirs de chapitre, le Château du Clos de Vougeot accueille le premier Championnat du Monde de l'œuf en meurette, en ce jour symbolique du World Egg Day.
Le 11 octobre 2019 marque une nouvelle étape de la vie du château.
L'aventure continue.

creation vinium
Ce site utilise des cookies. En poursuivant la navigation, vous acceptez l'utilisation de cookies.
En savoir plus. J'accepte
x